- Elle parvient toujours à mettre le doigt là où ça fait rire ! -


L'HISTOIRE  Dans la théorie de la contorsion, Margaux Motin se met toujours en scène dans ses périples quotidiens d’une Parisienne trentenaire, maladroite, tantôt accro (ou plutôt hystérique) aux chaussures, tantôt déprimée du cheveux sale et qui refuse qu’on la mette pour autant dans des cases.


MARGAUX MOTIN, VOUS AVEZ DIT ? Margaux est une illustratrice qui s’est fait connaître avec un blog frais et décalé. Elle explique elle même avoir connu la galère : les études, les petits boulots avant enfin de se lancer et d’aller à la rencontre de groupes de rédaction. Cela lui permettra de se créer un réseau et de développer son activité. Aujourd’hui, elle en est à sa troisième BD.


TOUT CE QUE J'EN PENSE Nouvelle BD sur le blog ! Et j’en suis très contente : c’est un cadeau d’anniversaire que j’ai eu du mal à ne pas dévorer en 10 minutes. Première illustration, je me marrais. La seconde ? Je me poilais. La troisième ? Je pleurais ? Comment résister alors ?


Parlons dans un premier temps de ses dessins qui sont si féminins, remplis de détails et aux couleurs juste comme il faut. Pour avoir lu sa première BD, J’aurais préféré être ethnologue, je dois dire que j’ai l’impression que le trait s’est amélioré, la drolerie de ses dessins et de ses dialogues s’est magnifiée. Passer de l’un à l’autre, ça n’a rien à voir même si l’on retrouve forcément la “touch” M.M.


Ce qui me plaît le plus dans cette BD, c’est vraiment l’humour de l’illustratrice. C’est pourtant bête toutes ces situations quotidiennes que l’on vit toutes chaque jour, ces 36 000 questions que l’on se pose à la seconde quand il s’agit d’amour ou ces interrogations vestimentaires avant chaque sortie. Elle parvient à toujours mettre le doigt là où ça fait rire ! Et c’est cette “no prise de tête” qui nous fait du bien, nous arrache moult sourires et nous déculpabilise de cette pression du quotidien à être une femme (belle et sexy) en toute circonstance.


Entre nous, je crois que je vais acheter la dernière : la tectonique des plaques. Promis, je vous raconterai !
 
POUR QUI ?  Pour toutes les nanas. Il est IM-PO-SSI-BLE de ne pas s’y reconnaître ! A moins de vivre dans une grotte toute noire.

AU GUIDE MICHELINE   starsstarsstarsPosté par Colinettee à - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,